CONFÉRENCE HVD 2018 PAR SECTION

Mauvaises conditions en CHSLD

CONTEXTE ET RAISON D'ÊTRE DE LA CONFÉRENCE HVD 2018: LE FONDS HÉLÈNE RUMAK DANS LE CADRE DE L'ENTENTE HISTORIQUE DU RECOURS COLLECTIF DE HANDICAP-VIE-DIGNITÉ CONTRE L'HÔPITAL SAINT-CHARLES-BORROMÉE

Introduction

DESCRIPTIONS DE LA WEBDIFFUSION

CONFÉRENCIÈRE 
Me Geneviève Pépin, LL.B., LL.M.
Avocate, Ménard, Martin, Avocats
Co-procureure de HVD / action collective / recours collectif
Membre du Comité-conseil-expert, HVD
CONTENU

Me Geneviève Pépin commente l’origine de la création du Fonds Hélène Rumak dans l’affaire Saint-Charles-Borromée. Elle raconte la chronologie des étapes de l’action collective entamée par HVD au nom des résidents qui ont été victimes de négligence et maltraitance systématique entre 1995 et 2006. Elle souligne l’importance de cette entente historique qui a été signée entre les victimes et l’Hôpital Saint-Charles-Borromée:

  • indemnités de 7,000,000 $ pour les résidents
  • mesures réparatrices: Fonds Hélène Rumak, (250,000 $) et Fonds Gisèle Allard afférent à la qualité de vie des résidents du Centre d’hébergement Paul-Émile-Léger (autrefois Hôpital Saint-Charles-Borromée) (250,000 $)
EN CAS D’URGENCE

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec):

Tous droits réservés, Handicap-Vie-Dignité, 2018

La reproduction, par quelque procédé que ce soit, la traduction ou la diffusion de ce document, même partielles, sont permises. Cependant, la reproduction de ce document ou son utilisation à des fins personnelles, d’étude privée, de formation ou de recherche scientifique, mais non commerciales, sont permises à condition d’en mentionner la source et ainsi que leur auteur.