CONFÉRENCE HVD 2018 PAR SECTION

Conditions des préposés aux bénéficiaires en CHSLDs

PANEL: LA TRANSFORMATION D’UNE CULTURE INSTITUTIONNELLE VERS LA BIENTRAITANCE ET LE RESPECT DES DROITS DES RÉSIDENTS

Panel

DESCRIPTIONS DE LA WEBDIFFUSION

MOTS DE BIENVENUE
Daphne Nahmiash, Ph. D.

Vice-présidente, Handicap-Vie-Dignité
Membre associée / Le Centre de recherche et d’études sur le vieillissement de l’Université McGill (MCSA)
Fondatrice et Présidente honoraire, Comité communautaire de NDG contre les abus envers les personnes âgées
Membre du Comité-conseil-expert, HVD

Me Christine Morin, professeur titulaire
Chaire de recherche Antoine-Turmel sur la protection juridique des aînés
Professeur titulaire, Faculté de droit de l’Université Laval
Membre du Comité-conseil-expert, HVD
INTRODUCTION


QU’EST-CE QUE JE VIS EN CHSLD?
LA MINUTE DE MONSIEUR P.

Vidéo par :

Daniel Pilote, résident, CHSLD Champagnat de Saint-Jean-sur-Richelieu

Président, Mesures collectives pour l’autonomie au Québec Chronique de Monsieur P.
Membre du Comité-conseil-expert, HVD

LES CONFÉRENCIERS-PANÉLISTES
1. PERSPECTIVE DES DROITS — COMITÉS DES RÉSIDENTS, USAGERS, FAMILLES

Les comités résidents existent partout, mais notre observation est que leur pouvoir est très limité. Quelle est votre vision d’un comité des résidents et des comités des usagers et quels devraient être leurs pouvoirs?

 

Me Paul Brunet, MAP, avocat

Président-directeur général et porte-parole
Conseil pour la protection des malades (CPM)

Membre du Comité-conseil-expert, HVD

2. VISION DES SOINS INFIRMIERS

Comment optimiser la pratique des infirmières en CHSLD afin de favoriser les approches centrées sur la personne et ses proches ?

 

Anne Bourbonnais, inf., Ph. D., Professeure agrégée
Titulaire de la Chaire de recherche en soins infirmiers à la personne âgée et à la famille
Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal


Chercheure, Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal du
Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Membre du Comité-conseil-expert, HVD
3. PERSPECTIVE DES PAB, RÔLE AU QUOTIDIEN

Comment la formation académique (DÉP) des préposés aux bénéficiaires reflète-t-elle la réalité de travail en CHSLD ?

 

Yvon Riendeau, M.A. B.Éd.
Gérontologue social et Sexologue
Membre du Comité-conseil-expert, HVD
4. APPROCHE DIFFÉRENTE, CARPE DIEM

Quelles sont les leçons apprises à Carpe Diem qui peuvent être importées dans les CHSLD et qui aideraient à transformer ces milieux en milieux plus humains où règnerait la bientraitance et où les droits des résidents seraient respectés.

 

Nicole Poirier, directrice et fondatrice de Carpe Diem – Centre de ressources Alzheimer
Maîtrise en administration publique de l’École nationale d’administration publique (ENAP)
Études en psychologie et en gérontologie à l’Université du Québec à Trois-Rivières.
Membre du Comité-conseil-expert, HVD
5. L'APPROCHE OPTIMALE DES RÉSIDENTS EN CHSLD

Pouvez-vous décrire ce qui est l’approche optimale, et comment peut-on l’implanter dans les milieux qui préconisent la médication comme solution ?

 

Daniel Geneau, M.A., neuropsychologue
Directeur, SEPEC - Services d'expertise en psychogériatrie
EN CAS D’URGENCE

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec):

Tous droits réservés, Handicap-Vie-Dignité, 2018

La reproduction, par quelque procédé que ce soit, la traduction ou la diffusion de ce document, même partielles, sont permises. Cependant, la reproduction de ce document ou son utilisation à des fins personnelles, d’étude privée, de formation ou de recherche scientifique, mais non commerciales, sont permises à condition d’en mentionner la source et ainsi que leur auteur.