CONFÉRENCE HVD 2018 PAR SECTION

Comment les plaintes sont gérées dans les CHSLD

PLAIDOYER (ADVOCACY): UNE APPROCHE PROACTIVE POUR PROMOUVOIR LE RESPECT DU DROIT À LA DIGNITÉ ET À LA BIENTRAITANCE DES RÉSIDENTS EN SITUATION DE VULNÉRABILITÉ

Atelier

DESCRIPTIONS DE LA WEBDIFFUSION

ANIMATRICES DE L’ATELIER 
Johanne Ravenda, advocate, ancienne préposée aux bénéficiaires et aidante naturelle
Présidente et cofondatrice avec feue Hélène Rumak
Handicap-Vie-Dignité
Titulaire d’une maîtrise en service social, Université McGill
Membre du Comité-conseil-expert, HVD
Ann Vergeylen, Aidante naturelle, « advocate », formatrice
Titulaire d'une maîtrise en Technologie de l’Éducation, Université Concordia
Membre du Comité-conseil-expert, HVD
OBJECTIFS

Toute personne demeurant dans un établissement de soins de longue durée a besoin d’une personne, libre de tout conflit d’intérêts, qui la représente pour plaidoyer pour sa dignité et son droit à la bientraitance. Dans bien des cas, on assigne un membre de la famille ou un ami de confiance pour jouer ce rôle. Pour devenir un meilleur défenseur, il faut comprendre les droits des usagers en contexte d’hébergement en soins à longue durée et comment les appliquer et les exercer dans le quotidien. Dans cet atelier, vous apprendrez ce qu’est un défenseur, ce qu’il fait et pourquoi il est important aujourd’hui de prendre la parole pour une personne en institution. Comme défenseur informé, vous apprendrez également à identifier et à rapporter les signaux d’alerte dans les soins, comprenant l’abus et les aspects plus personnels des soins. Ce faisant, vous participerez à réduire, sinon à éliminer, des situations de maltraitance ou négligence tout en faisant la promotion de la bientraitance de façon proactive.

PAR L’ENTREMISE D’EXERCICES PRATIQUES, APRÈS CET ATELIER, VOUS POURREZ :
  • Comprendre le concept et la philosophie de l'« ADVOCACY »
  • Comprendre ses principes d’intervention
  • Identifier les droits et les responsabilités des résidents
  • Reconnaître des situations de maltraitance et de négligence en CHSLD
  • Susciter la responsabilité qui revient à chacun de signaler et d’intervenir lorsqu’on soupçonne des situations de maltraitance et de négligence
  • Développer une boite à outils pour mieux intervenir auprès des instances concernées
  • Identifier les étapes requises pour faire une plainte, formelle ou informelle, afin de prévenir ou corriger une situation de maltraitance ou négligence
  • Identifier les stratégies pour surmonter les obstacles connus en faisant une plainte
  • Appliquer la connaissance des droits de l’usager pour améliorer sa qualité de vie dans un contexte de soins de longue durée.
EN CAS D’URGENCE

Si vous vivez de la maltraitance ou êtes témoins d'une situation de maltraitance et souhaitez obtenir de l'information ou de l'aide, veuillez communiquer avec la ligne Aide Abus Aînés (pour les résidents du Québec):

Tous droits réservés, Handicap-Vie-Dignité, 2018

La reproduction, par quelque procédé que ce soit, la traduction ou la diffusion de ce document, même partielles, sont permises. Cependant, la reproduction de ce document ou son utilisation à des fins personnelles, d’étude privée, de formation ou de recherche scientifique, mais non commerciales, sont permises à condition d’en mentionner la source et ainsi que leur auteur.